Hébergement web php Hébergement Mutualisé

 
Nouvelles du réseau Contactez-nous Infos société
 
 
Identifiant perdu ?  
  Accueil Souscription Espace client Assistance/FAQ Voir nos offres Tarifs/Comparatif  
État du réseau : hébergement état du réseau
Protections Wordpress - FAQ - Hébergement
 

Protections Wordpress

Retour FAQ


Protection

L'attaque "brut force" est la plus simpliste qui soit : un pirate va essayer les noms d'utilisateurs et les mots de passe les plus courants, tels que par exemple le login ADMIN ou le mot de passe 123456.

Le pirate envoie un grand nombre de requêtes sur le serveur pour casser le mot de passe du fichier wp-login.php, ce qui vont considérablement ralentir la fluidité de votre site. Pour le contrer, voici les prérogatives à suivre :

 

Etape 1 : Jamais utiliser le login ADMIN

 Les premières versions de Wordpress déterminaient par défaut le login sous la dénomination ADMIN.

Si vous êtes toujours sous ce nom d'utilisateur, il vous est fortement conseiller de créer un nouveau compte, transférer tous les messages de ce compte, et de modifier le login sous une autre appellation.

 

Etape 2 : Utiliser un mot de pass "compliqué"

Plus votre mot de passe sera long et compliqué (mélange de caractère alphanumérique, plus les chances de le décoder sont basses. 

De plus, pour vous aider, voici les erreurs à éviter lors de l'élaboration du mot de passe :

    - Toute permutation de votre vrai nom, nom d'utilisateur, nom de l'entreprise, ou le nom de votre site web.
    - Un mot d'un dictionnaire, dans n'importe quelle langue.
    - Un mot de passe court.
    - Toute exclusivement numérique ou alphabétique seule passe (un mélange des deux est le meilleur).

Etape 3 : Mettre à jour la version de word press

La mise à jour de Wordpress permet de corriger les failles de sécurité. Veiller toujours à vous procurer la dernière version disponible.

 

Etape 4 : La mise en place de plug in

Les plugins peuvent être utilisés pour limiter le nombre de tentatives de connexion effectuées sur votre site et ainsi de bloquer l'accès au fichier wp-login.php

Le plugin LOCK DOWN permet par exemple de désactiver la connexion à une adresse IP qui tenterait à plusieurs reprises pendant un certain laps de temps de se connecter en bruteforce.

Il est possible de modifier selon la convenance la paramétrage dans le pannel Administrator (nombre de tentatives de connexion maximale, durée d'interdicton).

Ci-dessous le lien du téléchargement : https://wordpress.org/plugins/login-lockdown/installation/

 

Etape 5 : Vérouiller l'accès les fichiers wp-login.php ou wp-admin

 En verrouillant l'accès à ces fichiers, les pages qui s'afficheront pourront porter le message d'erreur 401 ou 404. Pour éviter celle-ci, il faut que vous rajoutiez la ligne suivant à votre fichier  .htaccess :

ErrorDocument 401 par défaut

  Pour Nginx vous pouvez utiliser la ligne suivante :" error_page " mais vous devez fournir une URL à caractère "interdit".

 

Etape 5.1 Modifier l'URL de connexion  à l'Administration Wordpress

Par défaut, l'accès à son back office se fait à l'adresse suivante : www.monsite.com/wp-admin  ou/wm-login.php

Cela rend votre site plus vunérable aux attaques. Mais vous avez la possibilité de changer l'accès.

Pour se faire, il faut que vous modifier le fichier  .htaccess se trouvant sur le compte FTP mais dans les fichiers cachés.

Ensuite, éditer le fichier et rajouter en haut de celui-ci la ligne de code suivante :

RewriteRule ^login$ http://NOM_DU_SITE.com/wp-login.php [NC,L] 

 

Etape 6 :  Protéger le fichier wp-login.php

 Le fait de protéger le fichier wp-login.php donnera une sécurité supplémentaire dans la protection de votre site.

La manipulation consiste à créer un fichier .htpasswds (voir dans le faq).

Une fois le fichier .htpasswd crée et transférer sur votre espace personnel, il faut que vous déterminiez son emplacement dans le fichier .htaccess. Si le fichier .htpasswd  est dans le répertoire de votre compte utilisateur et que votre compte utilisateur est par exemple nommé "MONSITE", voici la manipulation à effectuer : 

# Stop Apache from serving .ht* files

Order allow,deny Deny from all

# Protect wp-login

AuthUserFile ~/.htpasswd

AuthName “Private access”

AuthType Basic

require user monsite

 Si vous utilisez Nginx, vous pouvez  protéger votre fichier wp-login.php en utilisant  HttpAuthBasicModule . Ce bloc doit être à l'intérieur de votre bloc de serveur.

Si vous utilisez Nginx vous pouvez mot de passe protéger votre fichier wp-login.php utilisant le HttpAuthBasicModule . Ce bloc doit être à l'intérieur de votre bloc de serveur.

location /wp-login.php {

auth_basic "Administrator Login";

auth_basic_user_file .htpasswd;

}

 

Le chemin du fichier est relatif au répertoire de fichier de configuration nginx nginx.conf Le fichier doit être au format suivant:

 

user: pass

user2: pass2

utilisateur3: pass3

 

Les mots de passe doivent être codés par la fonction crypt (3). Vous pouvez utiliser une ligne générateur de htpasswd pour crypter votre mot de passe.

 

Etape 7 : Restreindre l'accès via l'adresse IP

 

 Si vous êtes la seule personne qui a besoin de vous connecter à sur l'espace client et vous avez une adresse IP fixe, vous pouvez restreindre l'accès à wp-admin à tous les utilisateurs, excepté vous-même via le fichier .htaccess.

 

Créez un fichier dans un editieur de texte et nommer le .htaccess et ajouter la ligne suivante en mettrevotre adresse IP (pour l'obtenir, saisir "votre adresse IP" dans Google ; des sites pourront vous la communiquer) :

 

# Block access to wp-admin.

order deny,allow

allow from votre adresse IP

deny from all 

 

Etape 8 : Refuser l'accès au requêtes non-référencées

 

Utilisé contre le spam au sein des commentaires, celui-ci est efficace pour toutes les requêtes n'ayant pas de "nom d'utilisateur". Voici la marche à suivre :

 

# Stop spam attack logins and comments

RewriteEngine On

RewriteCond %{REQUEST_METHOD} POST

RewriteCond %{REQUEST_URI} .(wp-comments-post|wp-login).php*

RewriteCond %{HTTP_REFERER} !.*example.com.* [OR]

RewriteCond %{HTTP_USER_AGENT} ^$

RewriteRule (.*) http://%{REMOTE_ADDR}/$ [R=301,L]

 

Etape 8.1 - Blocklists 

ll est constaté que la plupart des attaques par force brute proviennent de Russie, Kazachstan et l'Ukraine. Vous pouvez choisir de bloquer les adresses IP en provenance de ces pays. Il existe des listes de blocage disponible sur le web que vous pouvez télécharger.

Cependant, cette méthode n'est pas complètement efficace car elle pourrait interdire l'accès à des utilisateurs légitimes.

Outre les listes de blocage par pays, il existe des listes avec les adresses IP des spammeurs connus. Vous pouvez également les utiliser pour les bloquer. 

 
Hébergement web internet php   Moteur de recherche  
 

Inscriver un mot clé ici.


 
Hébergement web internet php   Informations  
 
Votre certificat SSL gratuit !

OPHOS.COM : Votre certificat SSL gratuit pour vos sites hébergés chez nous !

Par le biais de Let's Encrypt l’obtention d'un certificat SSL devient possible.

Le protocole HTTPS vous permet […]

Lire la suite ->
 
Hébergement web internet php   Informations sur la société  
 
Hébergement web internet php Nos clients parlent de nous
Hébergement web internet php Infrastructure
Hébergement web internet php Infos société
Hébergement web internet php Voir tous nos tutoriels
Hébergement web internet php Contactez le support
 
 
Intel Fedora DELL
AMD Debian Kingston
Seagate 3ware Supermicro
Vie privée - Mentions légales - Charte d'utilisation - FAQ - Plan du site - Contenu illicite / Abus - Conditions Générales de vente

2018 - OPHOS.COM un service Ophos System - Tous droits réservés

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z